Découvertes en Famille | Île de La Réunion

Août 30, 2016 | Notre Aventure | 0 commentaires

Lors de cette dernière semaine à La Réunion, nous avons principalement pris le temps de longer la côte et de nous en mettre plein les yeux dans de superbes spot comme le Piton Maïdo ou encore la Cascade Nigara.

Ce fût aussi le début de l’école en voyage…

Abordons tout d’abord un aspect important de notre voyage.

L’école en voyage 

 

Nous avons quitté la Métropole fin juillet 2016 et avions prévu un retour pour fin janvier 2017 soit un voyage d’une durée de 6 mois.

Loulou entrant à la rentrée suivante en classe de CE2 et Laloune en Grande Section de Maternelle, il nous a fallu assurer l’instruction des Ballet-yettes. Car oui la scolarisation n’est pas obligatoire, mais l’instruction, si.

Avant de partir, nous avions pris rendez-vous avec les maitresses de leur futures classes respectives afin de parler avec elles du programme mais aussi et surtout afin de leur proposer de mettre en place un échange entre les Ballet-yettes et leurs petits camarades de classes. Elles pourraient ainsi garder leur place au sein de la classe pour leur retour et savoir ce qu’il se passe dans la vie de la classe mais aussi les faire profiter de leur découvertes et permettre d’aborder à l’école certains thème que les Ballet-yettes pourraient illustrer en situation.

Elles nous ont également conseillé de ne passer qu’une heure par jour à travailler réellement car c’était bien suffisant. Et même à ce rythme là, nous risquions d’avancer beaucoup plus vite qu’en classe. En effet, notre attention étant focalisé sur un seul et unique enfant et non 30, le calcul est vite fait : le peu de temps accordé au devoir devient alors beaucoup plus productif.

Tout cela mis en place, les maîtresses nous ont confié quelques manuels pour Lou (uniquement Math et Français car la maîtresse estimait que les découvertes qu’elle faisait en réel étaient bien plus enrichissante que les sciences, histoire, géo et autre proposé dans les manuels). Et pour Ella, nous avons pris un manuel condensant toute la Grande Section afin de savoir ce qu’elle était censé acquérir durant cette année scolaire. Le strict nécessaire donc car évidement, les manuels ça pèse bien trop lourd dans nos sac à dos et puis parce que ous étions parti pour faire l’école de la vie, et pour ça, pas besoin de manuel…

Afin d’être en règle avec tout cela, nous avons averti la Mairie de la descolarisation des filles ainsi que l’academie dont nous dépendions. Nous étions censé recevoir un courrier de l’Académie nous disant que c’était ok…mais nous l’attendons toujours…

C’est donc sans leur feu vert mais avec l’accompagnement des maîtresses que nous avons mi les voiles.

L’Avantage de l’école en voyage, c’est que cela permet d’aborder des sujets qui n’était pas forcément au programme mais qui interressent nos enfants.

Nous avons par exemple pris le temps, en trouvant par terre un nid de Bélier (joli petit oiseau jaune) de l’étuider et de l’observer. Nous savions égalment que l’étude des volcans faisait partie du programme de CE2 : quoi de mieux que d’avoir un veritable volcan à portée de main ?? Nous avons aussi pu parler des baleines en passant des heures à les attendre, jumelles au point, au bord de la mer.

L’autre principal avantage, c’est que pour apprendre, il n’est pas forcément utile de rester les fesses visser à une chaise. Le monde est un terrain d’apprentissage et franchement, faire ses devoirs dans des cadres plus féeriques les uns que les autres, il n’y a pas à dire ça motive 😉

Étant basés pour cette dernière semaine à Saint-Gilles-les-Bains, nous avons continué nos découvertes sur le côté ouest de l’Île de la Réunion.

 

La Côte Ouest de l’Île de la Réunion

 

Comment vous décrire Saint-Gilles. En fait, c’est “The Place to Be” à la Réunion. C’est ici que vous trouverez les plus belles plages et lagons de l’Île, ainsi que les bars branchés, les belles villas et les hordes de touristes et de Zoreils (métropolitiens) venus passer du bon temps.

 

Nous avons choisi cet endroit, bon déjà parce que nous avions un bon plan pour dormir, proche de la mer grâce à la famille mais aussi parce que nous souhaitions en profiter pour silloner ce côté de l’île.

 

  • Les Plages

Au abord de Saint-Gilles donc, vous pourrez trouver la plage branchée de Boucan-Canot ou encore la plage plus familiale de L’Hermitage connue pour les eaux turquoise de son lagon et sa plage bordée de Filaos (pins) pour garder les enfants à l’ombre pour la sieste.

  •  Saint-Paul et son Marché forain

Le marché forain de Saint-Paul se tient tous les vendredis (toute la journée) et les samedis (matin) sur le front de mer.C’est sans conteste l’un des marchés les plus réputés de l’Île de la La Réunion. On y compte plus de 300 exposants d’épices, de légumes, de gourmandises, de bijoux, de savons et toute sorte de produits locaux.Vous découvrirez ici une belle plage de sable de noir.

 

  • Le Gouffre

Le Gouffre, situé sur la commune de l’Étang Salé est un site formé naturellement par les roches volcaniques. Il s’agit d’un étroit couloir entre les roches dans lequel viennent s’engouffrer et se fracasser les vagues. Particulièrement spectaculaire en cas de mer agitée. 

Attention toutefois à ne pas dépasser les barrières de sécurité pour voir le Gouffre de plus près. Le risque d’être happé par une vague  dans une chute mortelle n’est pas inexistant comme le montrent les innombrables petites croix disposées un peu partout.

 

  • Le Souffleur

Le Souffleur, situé sur la commune de Saint-Leu est lui aussi issu d’une formation naturelle de la roche volcanique. Il s’agit d’une petite grotte créée dans la roche et surmontée d’un petit trou qui a chaque vague se remplie et sous la pression laisse s’échapper l’air par ce trou en emportant avec lui une multitude de gouttelettes d’eau. 

 

  • Le Piton Maïdo

À 2190m, sur les hauts de Saint-Paul se trouve le Piton Maïdo accessible en voiture. Le Piton Maïdo offre un panorama à 360° vous proposant d’un côté ses falaises vertigineuses d’où vous pourrez admirer la beauté du Cirque de Mafate accessible uniquement à pied et de l’autre la vu sur l’Océan Indien, les plages de la côte ouest et leurs lagons turquoises. 

 

Pin It on Pinterest

Share This