Géocaching | La Chasse au Trésor en Famille

Jan 25, 2019 | Idées | 4 commentaires

Comme ceux qui nous suivent régulièrement le savent, chaque fois que nos vadrouilles nous le permettent, nous sortons nos smartphones pour nous adonner à l’un de nos loisirs favoris : le Géocaching.

Beaucoup nous voient nous amuser et passer du bon temps et certains d’entre vous, encore moldus, nous demandent régulièrement de quoi il s’agit…Il est donc temps de consacrer un article à cette activité qui je suis sûre plaira aux grands enfants que vous êtes !

Petite introduction en image

(oui je sais c’est en anglais, mais ne vous inquiétez pas, c’est très visuel 😉  )

Le Géocaching, c’est quoi ?

Comme vous l’avez compris, on parle ici de chasse au trésor ! (Oui je sais, c’est excitant !)

Le Géocaching est en fait une chasse au trésor qui se pratique grâce aux coordonnées GPS. Le but consiste à trouver une boîte de plus ou moins grande taille cachée quelque part autour de vous.

En 2017, on comptait plus de 3 millions de caches à travers le monde réparties dans plus de 180 pays. Il existe même une cache dans la Station Spatiale Internationale pour les plus aventuriers d’entre-vous :p

La première fois que j’ai entendu parler de Géocaching, nous habitions dans un tout petit patelin en Bretagne et je me suis dis : “C’est génial, j’adore le concept…mais il faut forcément habiter dans une grande ville pour avoir accès à des caches…” Et bien non ! Figurez-vous qu’aussi petit que soit notre joli patelin il y avait au moins 5 caches à moins de 5 minutes de chez nous !

En fait l’avantage avec les caches c’est qu’elles sont déposées par les Géocacheurs eux-mêmes, ce qui signifie que s’il prend à Jean-Jean, qui vit dans le fin fond de la Creuse (la chance soit dit en passant, parce que la Creuse c’est trop joli) d’aller cacher une petite boîte derrière la jolie statue qui trône entre chez lui et le bois d’à-côté et bien rien ne l’en empêche. Il aura juste pour mission de veiller à ce que sa cache reste en bon état pour que les personnes puissent la trouver.

Il peut donc y en avoir partout !

Un autre avantage et c’est celui que je préfère : les caches sont souvent disposées dans des lieux insolites, historiques ou avec une magnifique vue en dehors des sentiers battus. Les géocacheurs qui les posent proposent aux chasseurs de découvrir des endroits qu’ils affectionnent particulièrement et qui sont souvent peu connus à tort.

Mais alors, comment ça fonctionne le Géocaching ?

C’est dimanche matin et vous avez décidé de faire une petite balade avec vos pôtits chats (ou même entre adultes hein, ça marche aussi, on le sait que vous êtes de grands enfants ! )

Rendez-vous sur le site officiel Géocaching, ou bien téléchargez l’appli Géocaching sur votre smartphone

(il existe d’autre application non officielles qui fonctionnent très bien également comme “c:geo” par exemple)

Après vous être créé un compte, affichez la carte et choisissez la cache que vous souhaitez trouver en vous basant sur sa description, sa taille, la difficulté pour la trouver et le lieu à découvrir.

Une fois votre choix fait, il n’y a plus qu’à suivre le GPS pour vous rendre au point rentré. Une fois sur place, il faut maintenant ouvrir grands les yeux !! Cherchez dans les recoins, soulevez, contournez, baissez-vous…les cacheurs font souvent preuve de malice pour que vous vous cassiez un peu la tête. (Et oui, on ne les trouve pas à tous les coups 😉  ) Aidez-vous si besoin des petits indices que vous trouverez dans la description de la cache.

Certaines caches sont très marrantes à découvrir en étant par exemple uniquement accessible à marée basse, ou bien nécessitant un mécanisme de poulie. Certaines sont faisables de nuit pour encore plus d’aventure.

….

ÇA Y EST ! VOUS L’AVEZ TROUVÉE !!! Félicitations !

Zêtes tous contents heiiinn ! 

Il est maintenant temps de l’ouvrir… Tatadaaaam !

Selon la taille de la cache vous trouverez :

  • Un crayon et un petit carnet de log sur lequel écrire un petit mot et la date de votre passage. C’est d’ailleurs assez marrant de le lire et de voir quand est passée la dernière personne et d’où elle venait ;
  • Des trésorsben oui quand-même ) On parle ici de petites babioles comme un pins, un tatoo Malabar, une petite figurine…Le principe est simple, vous prenez un objet et vous en mettez un autre à la place pour les suivants.
  • Et parfois des objets voyageurs : Ces objets comportent un numéro à retrouver sur le site. Avec ce numéro, vous découvrirez la mission de l’objet en question et les commentaires des géocacheurs l’ayant eu en leur possession. Leurs missions peuvent être du genre : “voyager toujours vers l’est” ou encore “rejoindre une cache en Australie”. À vous qui en avez pris possession de tenter d’aider cet objet à suivre sa destinée.

Une fois tout votre petit bazar fait, rendez-vous sur l’application ou le site pour dire que vous avez trouvé (ou non) la cache. Elle s’ajoutera alors à votre palmarès et renseignera celui qui l’a posé sur le fait que sa cache est toujours trouvable.

ATTENTION : Soyez très discrets quand vous êtes à la recherche d’une cache…les moldus ne doivent pas être au courant ! Le but est de garder ce petit secret et de faire en sorte que les caches restent à l’abris des regards afin que personne ne vienne les déloger ou les abimer. (Et puis en plus c’est rigolo de se la faire façon commando discretos :p )

Mais ! Moi aussi je veux cacher des objets !

Et bien, oui, vous aussi vous avez de beaux endroits à faire découvrir en s’amusant !

Alors pour déposer une cache, il faut d’abord choisir le contenant. Quel que soit sa taille, il faut s’assurer qu’il soit étanche et qu’il résiste bien au chaud et au froid.

Une fois le contenant choisi, il doit contenir au minimum :

  • Un logbook pour permettre aux Géocacheurs d’écrire leur passage,
  • Une feuille d’instruction qui permettra d’informer les gens ne connaissant pas le géocaching (les moldus) de l’utilité de cette boite et quoi faire si on la trouve. Cette notice est téléchargeable directement sur le site. 

Ensuite, il vous faudra respecter quelques règles : 

  • Les géocacheurs ne doivent pas être obligés d’enfreindre la loi pour trouver la cache,
  • Si vous souhaitez déposer la cache dans un propriété privée, assurez-vous d’en avoir l’autorisation,
  • Votre cache doit se trouver à plus de 161m d’une autre cache,
  • Elle ne doit pas être enterrées (il ne faut pas avoir à creuser pour la trouver),
  • Votre cache ne doit pas nuire à la faune et la flore.

Une fois toute ces conditions remplies et votre cache en place rendez-vous sur le site Géocaching à la page “Créer une Géocache” et remplissez le formulaire.

Et voilà ! Votre première cache est en ligne après avoir été validée par des modérateurs.

N’oubliez pas que vous êtes les garants du bon état de votre cache. Si vous vous apercevez sur internet que les commentaires sur votre cache disent qu’elle est détériorée ou bien que plusieurs personnes de suite disent ne pas l’avoir trouvée, il est temps d’aller y faire un petit tour pour vérifier que tout va bien.

Cet article vous a plu ? 

Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Pin It on Pinterest

Share This