Plateau des Bolovens et 4000 îles | Nos Découvertes en Famille – Laos

Nov 3, 2016 | Notre Aventure |

Après avoir visité le nord du Laos ainsi que Vientiane, sa capitale, nous sommes descendus vers Paksé en bus de nuit. Quelques 10h de route et quelques arrêts pipi et ravitaillement plus tard, nous débarquions, de bonne heure et de bonne humeur à Paksé.

 

Paksé : Le départ pour le Plateau des Bolovens

Nous n’avons pas trouvé grand intérêt à la ville en elle même : une grande avenue commerçante, sans trop de charme, mais c’était là notre point de départ pour la boucle des Plateaux de Bolovens.
Il existe 2 boucles une petite sur 2 ou 3 jours et une grande sur 5 jours. Nous avons choisi la petite car c’était ma première vraie expérience en 2 roues et puis il fallait passer les vitesses : autant vous dire que j’avais trop les chochottes quoi !

Passée la première heure de mise en application des conseils de conduite donnés par notre loueur de scooter, la confiance s’est installée et nous avons pu nous en mettre plein les yeux pendant 3 jours.

   Le plateau des Bolovens, c’est : Des cascades à n’en plus finir, de la forêt primaire, des plantations de thé et de café, des locaux adorables et un sentiment de liberté incroyable. Les routes sont peu fréquentées et traverser cette nature, les cheveux au vent et l’air qui caresse notre peau c’est un sentiment indescriptible : celui peut-être d’être les plus heureux du monde ?!

Les 4000 îles : Don Khone

Après cette boucle forte en émotions positives, nous avons pris la route ou plutôt le fleuve vers les 4000 îles, un archipel formé au milieu du Mékong. Nous nous sommes installés sur l’une des îles : Don Khon la plus familiale. A côté d’elle Don Det est plus festive mais à cette période (octobre, novembre) c’était assez tranquille.

Sur ces îles, pas de voitures…ce qui déjà rend l’atmosphère paisible. Nous avons donc loué des vélos et visité Don Khon et Don Det à petite vitesse et c’était bien agréable de flâner au rythme de nos envies. 

En roulant, on croise des locaux, pas mal d’enfants, des animaux, et on découvre des paysages fascinants de cascades encore et toujours.

C’est après ces quelques jours sur notre petit piloti tout près du bord du Mékong que nous avons quitté le Laos pour nous rendre au Cambodge.

Je crois qu’à la lecture vous aurez compris que le Laos est un incroyable coup de coeur : Peu de touristes, une nature encore sauvage et préservée, une certaine douceur de vivre et des locaux assez timides mais toujours adorables si vous savez respecter le réserve.

(Plus de détails à venir)

Pin It on Pinterest

Share This